Articles Taggs avec le mot ‘Cinéville Garenne’

PATÉMA ET LE MONDE INVERSÉ – Soirée Ciné Mangas

vendredi 16 mai 2014

de Yasuhiro Yoshiura///Japon – 2014 – 1h39 – Film d’animation
Après une catastrophe écologique, la terre est séparée en deux mondes inversés. Dans le monde souterrain, Patéma, 14 ans, espiègle, rêve d’ailleurs.

Sur la terre, Age, lycéen mélancolique, a du mal à s’adapter à son monde totalitaire.

REAL – Soirée Ciné Mangas

vendredi 16 mai 2014

de Kiyoshi Kurosawa, avec Takern Sato, Haruka Ayase, Jô Odagiri///Japon – 2014 – 2h7

Atsumi, dessinatrice de mangas, est dans le coma après avoir tenté de se suicider. Afin de la ramener dans le réel, son petit ami accepte de devenir le cobaye d’un programme novateur permettant de pénétrer dans son inconscient.

Shokuzaï

mercredi 25 septembre 2013

De Kiyoshi Kurosawa avec Kyôko Koizumi, Hazuki Kimura, Yû Aoi /// Japonais – 2013 – 1 h 59

Dans la cour d’école d’un paisible village japonais, quatre fillettes sont témoins du meurtre d’Emili, leur camarade de classe. Sous le choc, aucune n’est capable de se souvenir de l’assassin. Asako, la mère d’Emili, désespérée de savoir le coupable en liberté, convie les quatre enfants chez elle pour les mettre en garde : si elles ne se rappellent pas du visage du tueur, elles devront faire pénitence toute leur vie. Quinze ans après, que sont-elles devenues ? Sae et Maki veulent se souvenir.

Parole de bénévole :

De « Celles qui voulaient se souvenir » à « Celles qui voulaient oublier », Kiyoshi Kurosawa cristallise culpabilité et vengeance en une caméra glaciale qui porte la consistance glaçante de cinq portraits féminins. Le jeu, dépouillé, à l’aune du dramatique Nô nippon, se polarise sur la pesanteur du silence, loin du masque de l’abnégation.

Hélène C

 

Just the wind

mercredi 18 septembre 2013

De Bence Fliegauf avec Katalin Toldi, Gyöngyi Lendvai, Lajos Sárkány /// Hongrois , français – 2013 – 1 h 38

Un village hongrois, aujourd’hui. Mari et ses enfants Anna et Rio, Roms d’origine, subissent sans broncher un quotidien précaire, dans l’espoir d’un jour meilleur, celui où ils vont rejoindre le père, émigré au Canada. Partir, prendre un nouveau départ, loin du racisme crasseux des villageois et…Vivre. Mais en attendant le grand jour, il faut rester vigilant, aux aguets, car mystérieusement au village et dans tout le pays, des familles entières de Roms sont assassinées…

Parole de bénévole :
Sélectionné dans moult festivals internationaux et doublement primé au festival de Berlin 2012, Just the Wind ne doit pas se justifier comme porte-drapeau d’Amnesty International en une sorte de vérité filmée ou, pire, de compte-rendu manichéen bien-pensant qu’il n’est pas : c’est du vrai cinéma !

Hélène C

Metro Manila

mercredi 28 août 2013

Réalisé par Sean Ellis, avec Jake Macapagal, Althea Vega, John Arcilla /// Britannique – 2013 1 h 55

Aspirant à une vie meilleure, Oscar Ramirez et sa famille quittent les montagnes du nord de la Philippine où ils vivent et viennent s’installer dans la ville de Metro Manila.
Proie idéale dans cette ville impitoyable, Oscar va devoir tout risquer pour les siens.