À l’affiche en juin

Monrovia, Indiana

de Frederick Wiseman // USA – 2019 – 2h23 – Documentaire

Monrovia, petite ville agricole du Midwest américain compte 1400 habitants dont 76% ont voté pour Trump aux dernières élections présidentielles. Des salles de classe aux réunions municipales, du funérarium aux foires agricoles locales, Frederick Wiseman nous livre une vision complexe et nuancée de cette communauté rurale, portrait d’une Amérique souvent oubliée et rarement montrée.

Tourné en 2016, « une immersion dans une petite ville de l’Amérique profonde ». Un grand film subtil de Wiseman, fidèle à sa méthode qui laisse le spectateur élaborer son propre jugement.

Prix de la Critique Documentaires- Festival de Valenciennes 2019

Séances :
Mercredi 19 Juin : 18h00
Jeudi 20 : 20h15
Vendredi 21 : 20h15
Samedi 22 : 14h00
Dimanche 23 : 18h00
Lundi 24 : 14h00 et 18h00
Mardi 25 : 20h15

Passion

de Ryusuke Hamaguchi, avec Aoba Kawai, Ryuta Okamoto, Fusako Urabe // Japon – 2019 – 1h55

Un jeune couple annonce son mariage lors d’un dîner entre amis. Les réactions de chacun vont révéler des failles fondamentales jusque-là inexprimées au sein du groupe.

Le premier long métrage de Ryusuke Hamaguchi qui a été révélé par Senses et Asako (2018). Un film subtil sur le sentiment amoureux faisant déjà preuve de la maîtrise et de la grande sensibilité de ce cinéaste majeur du cinéma japonais.

Séances :
Mercredi 26 Juin : 18h15
Jeudi 27 : 20h30
Vendredi 28 : 20h30
Samedi 29 : 14h00
Dimanche 30 : 18h15
Lundi 01 Juillet : 14h00 et 18h15
Mardi 2 : 20h30

Retour de flamme

de Juan Vera, avec Ricardo Darin, Mercedes Moran, Claudia Fontan // Argentine – 2019 – 2h09

Marcos et Ana, mariés depuis 25 ans, traversent une crise de la cinquantaine. Le départ de leur fils pour ses études à l’étranger remet en question leur quotidien de couple. Ils décident alors de se séparer d’un commun accord. De prime abord, fascinant et intense, le célibat se révèle bientôt monotone pour elle et presque un cauchemar pour lui.

Chronique d’un couple en crise existentielle, une comédie élégante portée par le charme de Ricardo Darin et Mercedes Moran.

Séances :
Mercredi 3 Juillet : 18h15
Jeudi 4 : 20h15
Vendredi 5 : 20h15
Samedi 6 : 15h30
Dimanche 7 : 18h15
Lundi 8 :15h30
Mardi 9 : 20h30

Zombi Child

de Bertrand Bonello, avec Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David // France/Haïti – 2019 – 1h43

Haïti 1962. Un homme est ramené d’entre les morts pour être envoyé de force dans les plantations de canne à sucre. 55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d’honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille. Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l’une d’entre elles, en proie à un chagrin d’amour, à commettre l’irréparable.

Entremêlant récits et époques, le réalisateur explore la culture vaudou, de ses origines haïtiennes à sa manifestation dans un pensionnat de jeunes filles.

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2019.

Séances :
Mercredi 10 Juillet : 18h15
Jeudi 11 : 20h30
Vendredi 12 : 20h30
Samedi 13 : 15h30
Dimanche 14 : 18h15
Lundi 15 : 15h30
Mardi 16 : 20h30