Archive de l'Auteur

On dirait la planète Mars

mercredi 30 août 2023

de Stéphane Lafleur
avec Steve Laplante, Larissa Corriveau, Fabiola N. Aladin
Canada · 2022 · 1h44

La première mission habitée sur Mars est en péril. Pas de panique : une branche canadienne de l’agence spatiale envoie dans une base en plein désert cinq anonymes sélectionnés pour leurs profils psychologiques quasi identiques à ceux des astronautes. Ils doivent vivre comme eux, penser comme eux, être comme eux, pour anticiper et résoudre les conflits. Mais ici ce n’est pas tout à fait la planète Mars. Et ce ne sont pas vraiment des astronautes.

Les séances
  • Mercredi 06 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Jeudi 07 sept : 20h30 / Cinéville Garenne
  • Vendredi 08 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Samedi 09 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Dimanche 10 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Lundi 11 sept : 14h / Cinéville Garenne

L’avis d’une plume Cinécran : Dans un décor vieillot totalement décalé, les membres de cet équipage improbable, supervisés par deux « référents », mettent en scène tous les travers du fonctionnement d’un groupe humain, les prises de pouvoir, les rivalités, les tensions, les manies de chacun. Absurde et drôle, cette réalité est aussi terriblement humaine. Chacun y vit l’expérience de la solitude, des petits accommodements peu glorieux. Le retour à la réalité se fait dans une incroyable débandade. L’accent Québécois à la limite de la compréhension renforce le climat burlesque qui baigne tout le film. MFLS.

Caiti Blues

mercredi 30 août 2023

de Justine Harbonnier
avec Caiti Lord
France, Canada · 2023 · 1h24

Madrid, Nouveau-Mexique. Caiti Lord s’est exilée dans cette ancienne ville-fantôme, cernée par les montagnes, loin des strass de la Big City. Elle a une voix magnifique qu’elle compte bien utiliser pour faire autre chose que vendre des cherry cocktails.
Tandis que la folie s’empare des États-Unis, dans l’absurdité la plus inquiétante, Caiti éprouve un sentiment d’asphyxie grandissant. Alors, Caiti chante.

Sélection ACID au festival de cannes

Les séances
  • Mercredi 13 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Jeudi 14 sept : 20h30 / Cinéville Garenne
  • Vendredi 15 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Samedi 16 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Dimanche 17 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Lundi 18 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Mardi 19 sept : 20h30 / Cinéville Garenne

Avis d’une plume de Cinécran : Le portrait d’une jeune femme qui chante pour « respirer » dans une Amérique où « tout est parti en vrille » après les attentats de septembre 2001. Bercée de comédies musicales durant son enfance new yorkaise, elle rêvait de Broadway et de paillettes. Désenchantée, elle a trouvé refuge au sein d’une radio et d’une communauté post hippie, haute en couleurs. Très attachante, elle nous touche par son histoire, sa voix puissante, chaleureuse et mélancolique. DE.

La bête dans la jungle

mercredi 30 août 2023

de Patric Chiha
avec Anaïs Demoustier, Tom Mercier, Béatrice Dalle
France, Belgique, Autriche · 2023 · 1h43

Pendant 25 ans, dans une immense boîte de nuit, un homme et une femme guettent ensemble un événement mystérieux. De 1979 à 2004, l’histoire du disco à la techno, l’histoire d’un amour, l’histoire d’une obsession. La « chose » finalement se manifestera, mais sous une forme autrement plus tragique que prévu.

Sélection panorama à la berlinale

Les séances
  • Mercredi 20 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Jeudi 21 sept : 20h30 / Cinéville Garenne
  • Vendredi 22 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Samedi 23 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Dimanche 24 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Lundi 25 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Mardi 26 sept : 20h30 / Cinéville Garenne

L’avis d’une plume de Cinécran : Librement adapté d’une nouvelle de Henry James, un film fascinant et troublant qui met en scène une étrange histoire d’amour. En attente de la chose mystérieuse qui doit survenir, il nous plonge dans le monde de la nuit, un huis clos vertigineux rythmé par une bande-son envoûtante qui fait basculer les corps et les personnages hors du temps. Présenté à la Berlinale, une expérience de cinéma portée par un excellent trio d’acteur et actrices. DE.

24 heures à New-York

mercredi 30 août 2023

de Vuk Lungulov-Klotz
avec Lio Mehiel, Cole Doman, MiMi Ryder
U.S.A. · 2022 · 1h22

Feña est un jeune homme trans qui mène une existence trépidante à New York. Au cours d’une seule journée, son père chilien, son ex-petit ami et sa demi-sœur de 13 ans refont surface dans sa vie. Ayant perdu le contact avec eux depuis sa transition, Feña va devoir réinventer ces anciennes relations, tout en gérant les défis quotidiens liés à sa nouvelle identité.

Prix spécial du jury sundance FF
Sélection des Champs élysées ff
Mention spéciale de la sélection génération à la Berlinale

Les séances
  • Mercredi 27 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Jeudi 28 sept : 20h30 / Cinéville Garenne
  • Vendredi 29 sept : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Samedi 30 sept : 14h / Cinéville Garenne
  • Dimanche 01 octobre : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Lundi 02 octobre : 14h / Cinéville Garenne
  • Mardi 03 octobre : 20h30 / Cinéville Garenne

Extrait du mot du réalisateur : « C’est un film sur le fait d’être pris entre deux mondes, que ce soit la race, le genre, la nationalité ou l’orientation sexuelle. Mais c’est aussi une histoire sur l’espace qui existe entre deux personnes et comment nous prenons soin les uns des autres, tout en luttant constamment pour faire cohabiter la personne que nous étions avec la personne que nous sommes […] Bien que j’aimerais que ma transidentité soit la partie la moins intéressante de moi, je ressens un profond besoin de contribuer à façonner la culture trans […] en racontant des histoires à travers mon regard. »

Le Syndrome des amours passées [AVANT-PREMIÈRE]

mardi 29 août 2023

de Ann Sirot et Raphaël Balboni
avec Lucie Debay, Lazare Gousseau
Belgique, France | 2023 | 1h29 | VF

Rémy et Sandra n’arrivent pas à avoir d’enfant car ils sont atteints du Syndrome des Amours Passées. Pour guérir, il n’y a qu’une seule solution : il doivent recoucher une fois avec tou.te.s leurs ex.

SOIRÉE D’OUVERTURE DE SAISON [ mardi 12 septembre 2023 ] à partir de 20h00
Film projeté à 20h30 au Cinéville Garenne

L’avis de l’équipe : Comment aborder des sujets graves et sérieux avec légèreté et humour ? Prenez une bonne dose de créativité, une bande originale palpitante, des décors surprenants et des comédien·nes épatant·es, et vous obtiendrez la recette toujours plus réussie d’Ann Sirot et Raphaël Balboni !
Le duo que nous avions eu le plaisir d’inviter pour Une vie démente lors des Rencontres 2022 signe ici un second film époustouflant par la justesse de ses dialogues et la force de son scénario. Rien n’est laissé au hasard mais tout est surprenant. Le Syndrôme des amours passées est un voyage dans l’intimité d’un couple, dans leur quête touchante, colorée et rocambolesque de la parentalité. Un trésor d’inventivités dont on ressort à la fois rempli·es et léger·es ! Une prouesse. LP.

[+ d’infos sur le film] : ici

[le dossier de presse] :

Mes petites amoureuses

vendredi 25 août 2023

de Jean Eustache
France | 1974 | 2h03 | VF

Daniel est un jeune garçon taiseux élevé par sa grand-mère à la campagne, dans un milieu modeste. Quand il atteint l’âge de 13 ans, sa mère, qui vit avec un ouvrier agricole dans un tout petit appartement à Narbonne, décide de le prendre avec elle. Daniel arrête l’école à contrecœur et entre comme apprenti chez un réparateur. Il se lie d’amitié avec d’autres qui passent leur temps libre au café, à fumer et à échafauder des stratégies pour séduire les filles.

SOIRÉE ÉVÉNEMENT [ mercredi 04 octobre 2023 ] à 20h00 au Cinéville Garenne

L’avis d’une plume Cinécran : De cet événement qu’est la restauration des films d’Eustache, nous avons choisi Mes petites amoureuses. Un an après le noir et blanc et le 16 mm de La maman et la putain, c’est en couleur et en 35 mm que le chef-opérateur Néstor Almendros fixe ce passage à l’adolescence. Celui qui avait travaillé avec Rohmer, Schroeder, Truffaut et Pialat éclaire le jeune Daniel d’une lumière simple et naturelle afin de raconter sa curiosité sensuelle pour le monde, son quotidien de jeux, de provocations, de troubles. Devant ce film autobiographique – « travail de restitution d’une réalité vécue » selon Eustache – on est d’autant plus ému de comprendre l’observation comme passion fondatrice de son cinéma autodidacte. C’est miraculeusement qu’Eustache ramena au présent d’un film le regard advenant des souvenirs qui le composent. Paul Aymé (qui présentera la séance).

The Quiet Girl

mardi 30 mai 2023

de Colm Bairéad // Irlande – 2023 – 1h36

Irlande, 1981, Cáit, une jeune fille effacée et négligée par sa famille, est envoyée vivre auprès de parents éloignés pendant l’été. Mais dans cette maison en apparence sans secret, où elle trouve l’épanouissement et l’affection, Cáit découvre une vérité douloureuse.

Cinécran ajoute : Adapté du roman de Claire Keegan, The Quiet Girl est un film intimiste, juste et délicat, porté par une jeune actrice brillante et sublimé par une photographie envoûtante.

Séances :

  • Mercredi 31 mai : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Jeudi 01 juin : 20h30 / Cinéville Garenne
  • Vendredi 02 juin : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Samedi 03 juin : 14h / Cinéville Garenne
  • Dimanche 04 juin : 18h15 / Cinéville Garenne
  • Lundi 05 juin : 14h / Cinéville Garenne
  • Mardi 06 juin : 20h30 / Cinéville Garenne

Trenque Lauquen

mardi 30 mai 2023

de Laura Citarella/ Argentine, Allemagne – 2022 – 2h09 et 213

Une femme disparaît. Deux hommes partent à sa recherche aux alentours de la ville de Trenque Lauquen. Ils l’aiment tous les deux et chacun a ses propres soupçons quant aux raisons de cette disparition. Les circonstances vont cependant se révéler plus étranges que prévues.

Cinécran ajoute : En deux parties et douze chapitres, Trenque Lauquen croise les récits de ses différents personnages et cartographie une ville. De la découverte d’une ancienne correspondance amoureuse dans une bibliothèque à de mystérieuses apparitions près d’un lac, la pampa n’a pas encore révélé tous ses secrets…

Séances [PARTIE 1] au Cinéville Garenne :

  • Mercredi 14 juin : 18h00
  • Jeudi 15 juin : 20h15
  • Vendredi 16 juin : 18h00
  • Dimanche 18 juin : 11h00

Séances [PARTIE 2] : 

  • Samedi 17 juin : 14h
  • Dimanche 18 juin : 18h00
  • Lundi 19 juin : 20h15
  • Mardi 20 juin : 14h00

Chien de la Casse

mardi 30 mai 2023

de Jean-Baptiste Durand // France – 2023 – 1h33

Dog et Mirales sont amis d’enfance. Ils vivent dans un petit village du sud de la France et passent la majeure partie de leurs journées à traîner dans les rues. Pour tuer le temps, Mirales a pris l’habitude de taquiner Dog plus que de raison. Leur amitié va être mise à mal par l’arrivée au village d’une jeune fille, Elsa, avec qui Dog va vivre une histoire d’amour. Rongé par la jalousie, Mirales va devoir se défaire de son passé pour pouvoir grandir, et trouver sa place.

Cinécran ajoute : Le premier long métrage de Jean-Baptiste Durand met en scène des personnages profonds, interprétés par trois acteurs de talent sur la base d’un scénario rythmé à l’écriture subtile et remarquable. Un cinéma audacieux et prometteur qui déjoue l’écueil du misérabilisme.

Séances au Cinéville Garenne :

  • Jeudi 08 juin : 20h30
  • Vendredi 09 juin : 18h15
  • Samedi 10 juin : 14h
  • Dimanche 11 juin : 18h15
  • Lundi 12 juin : 14h
  • Mardi 13 juin : 20h30

La dernière reine

mardi 30 mai 2023

de Damien Ounouri et Adila Bendimerad / Algérie, France – 2022 – 1h50

Algérie, 1516. Le pirate Aroudj Barberousse libère Alger de la tyrannie des Espagnols et prend le pouvoir sur le royaume. Selon la rumeur, il aurait assassiné le roi Salim Toumi, malgré leur alliance. Contre toute attente, une femme va lui tenir tête : la reine Zaphira. Entre histoire et légende, le parcours de cette femme raconte un combat, des bouleversements personnels et politiques endurés pour le bien d’Alger.

Cinécran ajoute : En première mondiale à la Mostra de Venise, cette sublime épopée politique est une surprise cinématographique.Le film nous invite à la découverte de la Reine Zahira, entre légende et récit historique. Beau et fascinant.

Séances au Cinéville Garenne :

  • Mercredi 21 juin : 18h15
  • Jeudi 22 juin : 20h30
  • Vendredi 23 juin : 18h15
  • Samedi 24 juin : 14h
  • Dimanche 25 juin : 18h15
  • Lundi 26 juin : 14h
  • Mardi 27 juin : 20h30

Elisa, mon amour

lundi 30 janvier 2023

de Carlos Saura // Espagne– 1976 – 2h08

Luis vit seul dans une vaste demeure depuis qu’il a abandonné sa famille il y a vingt ans. Un jour, sa fille Elisa vient lui rendre visite. Au fil des conversations, Elisa se rapproche de ce père qu’elle avait oublié. Mais la maladie dont Luis est atteint vient assombrir ces retrouvailles.

SOIRÉE SPÉCIALE CARLOS SAURA

Séance unique au Cinéville Garenne

  • Mercredi 07  juin : 20h30

Attention : les programmes papiers sont partis à l’impression avec une coquille. L’heure de projection du film est bien celle indiquée en ligne ci-dessus.

Cría cuervos

lundi 30 janvier 2023

de Carlos Saura // Espagne– 1976 – 1h49

Ana, 9 ans, ne dort plus la nuit dans la grande maison madrilène familiale. Ses parents sont morts récemment. Sa mère s’est éteinte de chagrin, son père a succombé à une maîtresse vengeresse. Témoin de ces deux morts malgré elle, Ana refuse le monde des adultes et s’invente son univers. Elle s’accroche à ses rêves et ses souvenirs pour faire revivre sa mère et retrouver son amour. Elle remplit son quotidien de jeux qu’elle partage avec ses sœurs.

SOIRÉE SPÉCIALE CARLOS SAURA

Séance unique au Cinéville Garenne

  • Mercredi 07  juin : 18h15

Attention : les programmes papiers sont partis à l’impression avec une coquille. L’heure de projection du film est bien celle indiquée en ligne ci-dessus.

Remorques

lundi 30 janvier 2023

de Jean Grémillon // France – 1939 – 1h30

André Laurent est capitaine du remorqueur «Le Cyclope» qui pratique le sauvetage des navires au large de Brest. Sa femme, Yvonne, souffre d’une maladie du cœur et espère le voir renoncer à ce métier. Au cours d’un remorquage, André rencontre Catherine, jeune femme du détestable capitaine du «Mirva». Un grand amour va naître entre eux. Ce n’est que lorsque Yvonne, terrassée par la maladie et le chagrin, meurt que André renonce à ce qu’il pensait être le bonheur et continue son métier dans le vent et la pluie.

Séance unique au Cinéville Garenne

  • Mardi 20 juin : 20h30