À l'affiche

Nuestras madres

Nuestras madres

de César Diaz, avec Armando Espitia, Emma Dib, Aurelia Caal / Guatemala/Belgique – 2020 – 1h17

Guatemala, 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires à l’origine de la guerre civile qui a déchiré le Guatemala de 1960 à 1996.  Ernesto, jeune anthropologue à la Fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus. En recueillant le témoignage d’une vieille femme, il pense déceler un indice qui lui permettra de retrouver la trace de son père, guérillero disparu pendant les années noires.

Un film pudique vibrant d’émotion qui mêle le récit intime à l’Histoire. Un hommage aux mères du Guatemala.

Caméra d’Or au Festival de Cannes 2019 et Prix SACD à la Semaine de la Critique.

Séances :

  • Mercredi 5 : 17h10
  • Jeudi 6 : 20h30
  • Vendredi 7 : 20h30
  • Samedi 8 : 17h10
  • Dimanche 9 : 17h10
  • Lundi 10 : 17h10
  • Mardi 11 : 20h30
La Nuit venue

La Nuit venue

de Frédéric Farrucci, avec Guang Huo, Camélia Jordana, Xun Liang / France – 2020 – 1h35

A Paris, Jin, jeune immigré sans papiers, est chauffeur de VTC, soumis à la mafia chinoise depuis son arrivée en France. Ancien DJ, passionné d’électro, il est sur le point de solder sa dette en multipliant les heures de conduite. Une nuit, à la sortie d’une boîte, une troublante jeune femme  lui propose d’être son chauffeur pour ses virées nocturnes. Au fil de leurs courses dans la ville interlope, une histoire naît entre ces deux solitaires qui pousse Jin à enfreindre les règles du milieu.

Un polar nocturne envoûtant sur la communauté chinoise de Paris.

Prix du Public au Festival des Champs-Elysées 2020. Prix de la mise en scène et de la meilleure musique au Festival de Saint-Jean-de-Luz 2019.

Séances :

  • Mercredi 12 août : 17h10
  • Jeudi 13 : 20h30
  • Vendredi 14 : 20h30
  • Samedi 15 : 17h10
  • Dimanche 16 : 17h10
  • Lundi 17 : 17h10
  • Mardi 18 : 20h30
Trois étés

Trois étés

de Sandra Kogut, avec Regina Casé, Otavio Müller, Gisele Froes / Brésil/France – 2020 – 1h34

Chaque année, Edgar et Marta organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été, orchestrée par leur gouvernante Mada et les autres employés de la maison. Mais, en trois étés, tout va basculer. Alors que le monde de ses riches patrons implose, balayé par des scandales financiers, Mada se retrouve en charge de la propriété dont elle est bien décidée à tirer le meilleur parti.

Une comédie grinçante sur une société néo-libérale à bout de souffle.

Séances :

  • Mercredi 19 août : 17h10
  • Jeudi 20 : 20h30
  • Vendredi 21 : 20h30
  • Samedi 22 : 17h10
  • Dimanche 23 : 17h10
  • Lundi 24 : 17h10
  • Mardi 25 : 20h30
Les Fleurs de Shangai

Les Fleurs de Shanghai

de Hsiao-Hsien Hou, avec Tong Leung Chiu Wai, Carina Lau, Michele Reis / Chine – 1998 – reprise 2020 – 1h54

Dans le Shanghai du siècle dernier, entre l’opium et le mah-jong, les hommes se disputaient les faveurs des courtisanes qu’on appelait « les fleurs de Shanghai ». Wang, un haut fonctionnaire qui travaille aux affaires étrangères, se  partage entre deux courtisanes, Rubis et Jasmin.

Un film somptueux à la beauté hypnotique qui ressort en salle en version restaurée, un des films majeurs des années 90.

Séances :

  • Mercredi 26 août : 17h10
  • Jeudi 27 : 20h30
  • Vendredi 28 : 20h30
  • Samedi 29 : 17h10
  • Dimanche 30 : 17h10
  • Lundi 31 : 17h10
  • Mardi 1er septembre : 20h30