À l'affiche

Leçon de Cinéma

Belle de Jour de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli // Français – 1967 – 1h46 – version restaurée

Tourné en 1967, Belle de jour est certainement le plus célèbre des films de la « période française » de Luis Buñuel. Adapté du roman éponyme de Joseph Kessel, il dresse le portrait d’une jeune femme (Catherine Deneuve), troublée par des fantasmes masochistes qui la poussent à la prostitution.

A travers l’ambiguité de son héroïne, le metteur en scène espagnol explore une fois de plus l’un de ses thèmes favoris, scrutant impitoyablement la manière dont les pulsions des personnages transforment non seulement leur relation aux autres mais également leur rapport au réel. Le  film est aussi l’occasion pour le réalisateur de régler ses comptes avec la bourgeoisie catholique, dont il révèle les codes et dénonce l’hypocrisie avec un ton sarcastique et un sens de l’ironie typiques de son cinéma.

Cycle Faune et Flore en or

Leçon de cinéma – Séance unique : Jeudi 20 septembre à 20h00 au Cinéville Garenne, projection suivie d’une intervention d’Erwan Cadoret, enseignant de cinéma

Réservation en ligne

The intruder

The Intruder de Roger Corman, avec William Shatner, Frank Maxwell, Beverly Lasford // USA – 1962 reprise en 2018 – 1h24

Caxton, petite ville du Sud des Etats-Unis, dans les années 1950. Adam Cramer, émissaire d’un groupuscule d’extrême droite vient dans la ville enquêter auprès des habitants pour savoir ce qu’ils pensent de la loi récemment votée autorisant dix jeunes noirs à intégrer un lycée fréquenté par des blancs. Charismatique et excellent tribun, il va semer le trouble dans la ville..

Un film de haute volée, puissant brûlot sorti en 1962. Le portrait d’une Amérique sudiste rurale et une réflexion sur la manipulation des foules.

Séances :

  • Mercredi 19 Septembre : 18h15
  • Vendredi 21 : 20h30
  • Samedi 22 : 14h00
  • Dimanche 23 : 18h15
  • Lundi 24 : 14h00 et 18h15
  • Mardi 25 : 20h30

De chaque instant

De Nicolas Philibert/ France – 2018 – 1h45 – Documentaire

Chaque année, elles sont des dizaines de milliers à se lancer dans des études pour devenir infirmières. Admises au sein d’ un Institut de Formation en Soins infirmiers, elles vont partager leur temps entre cours théoriques, exercices pratiques et stages sur le terrain. Ce film retrace les hauts et les bas d’un apprentissage qui va les confronter, souvent très jeunes, à la fragilité humaine, à la maladie, à la mort, aux fêlures des âmes et des corps.

Un bel hommage de Nicolas Philibert aux personnels soignants, en particuliers aux infirmières et aux infirmiers.

Séances :

  • Mercredi 26 Septembre : 18h15
  • Jeudi 27 : 20h30
  • Vendredi 28 : 20h30
  • Samedi 29 : 14h00
  • Dimanche 30 : 18h15
  • Lundi 01 Octobre : 14h00 et 18h15
  • Mardi 02 : 20h30